lire tous nos spams

Getting loopy



Le clone n’est pas une copie dégradée – une simple reproduction de reproduction. Le second [et le troisième, et tous les suivants] recèle une possibilité autre qui nie et l’original et la copie et le modèle et la reproduction.

Dans Matrix, Néo apprendra que les impressions de « déjà vu » signalent des perturbations dans la matrice. Ce qui peut apparaître comme une erreur du cerveau humain révèle en fait des incohérences et des « erreurs » bien réelles du monde qui nous entoure.

Le travail de Yoan Mudry témoigne d’un besoin constant d’expérimentation quant aux nouvelles façons de présenter l’information: (re)structurer les informations complexes pour créer un contexte, une possibilité de lecture spécifique. Dans cette optique, le contenu est disséqué, les schémas sont détectés, les éléments assemblés. Ça a commencé par des peintures-collages. Mais depuis elles ont muté, elles sont devenues des boucles infinies et entrelacées qui ne se développent plus uniquement dans la peinture mais contaminent toute l’installation. Les cafetières, les micros ; chacun fait partie d’un ensemble imaginé comme une entité protéiforme mais solidaire.

Mais chaque fois il faut repartir à zéro. Retour à l’impression de déjà vu ; tous ces éléments qui reviennent. Au début, on aurait pu parler de citations. Maintenant c’est autre chose. Un genre de sur-appropriation, un mouvement d’une autre nature. Yoan Mudry a peint la femme à la cigarette plus de fois que celui à qui il l’a volée/empruntée. Il a peint-dessiné-cousu tellement de fois la carotte qu’elle pourrait lui être directement attribuée pour qui connaît son travail. Au lieu d’une addition d’éléments distincts sur un même plan, voilà maintenant que l’objet reste le même, mais passe par différents plans. À l’instar d’un rébus, la réutilisation systématique d’éléments choisis tend à établir une grammaire, une orthographe. Plutôt Prince que Sturtevant.

La boucle, la spirale est, on le devine, le « système central ». Mais les choses ne paraissent pas aussi simples dès qu'on prête attention aux différents niveaux d’information en jeu. Stiegler dit que la navigation internet développe chez l'individu une manière de pensée plus complexe. La navigation dans ces boucles, ces spirales, est fondamentale.